FR


CONFÉRENCE-DÉBAT

“Immigration ouvrière en France : l’évolution des échanges nord-sud” / Chais Skalli • 4 JUIN à 15h

Un débat sera proposé au public en écho à la projection du film “Les ouvriers noirs de Paris” réalisé par Jacques Krier pour l’émission “Cinq colonnes à la une” en 1964, tourné en 16mm Noir et Blanc, d’une durée de 25 mn. D’un grande qualité cinématographique, ce film nous parle de l’histoire des travailleurs immigrés venus de l’ex-Afrique coloniale française, de leurs conditions de vie, de leur apprentissage de la langue française, de leur rêves… Nous y découvrons aussi le point de vue des “camarades” ouvriers français plutôt favorables à l’arrivée de ces collègues qui ne rechignent pas aux tâches ingrates, ainsi que celui des “patrons” ravis de l’aubaine de cette main-d’oeuvre corvéable à merci. Le réalisateur va au pays, rendre visite à un père de famille malien dont plusieurs des enfants ont quitté le village pour tenter leur chance en France.
Nous retrouvons dans ce documentaire une bonne partie des problématiques liées à l’immigration ouvrière contemporaine même si le travail ne manquait pas à l’époque, il est fort intéressant d’établir des parallèles.

Chais Skalli • Le 4 juin à 15 h


INTERVENANTS

MARIE-LAURE COLSON
Journaliste, spécialiste de l’immigration
au journal Libération
dans les années 1990
.

DRAGOSS OUEDRAOGO
Cinéaste burkinabé et professeur d’anthropologie visuelle à l’université Bordeaux II.

NOURREDINE BOUBAKER
Directeur Régional de la
DRJSCS Languedoc-Roussillon,
partenaire de cette table-ronde.

—————————
© “Les ouvriers noirs de paris”
Jacques Krier / INA

CONFÉRENCE

“Souriez : photos de famille” / Médiathèque François Mitterrand • 11 JUIN à 16 h


Anonyme – Photographie conservée aux Archives départementales de l’Hérault,
fond Jeanne Mussot, sous-série 16Fi.
Jeanne Mussot entourée des siens lors d’un goûter familial.


Médiathèque François Mitterrand
Boulevard Danielle Casanova
34200 Sète
Tél : 04 67 46 05 06

Accumulées dans une malle ou une boite à chaussure, présentées dans des albums luxueux ou plastifiés, portées sur soi, en bijoux ou dans un portefeuille, les photographies de famille regorgent d’informations à décrypter. Elles sont des sources précieuses pour l’étude de l’histoire des familles mais renseignent aussi sur l’histoire de l’habillement, l’alimentation ou encore celle des femmes, des loisirs, etc. Témoins de l’évolution des structures familiales, elles portent en elles les marques de ces changements : certaines pratiques récurrentes comme par exemple la photographie post-mortem disparaissent au début du XXe siècle ; à l’inverse, d’autres sujets apparaissent comme celui de la femme enceinte ou la photo de vacances qui fleurit avec l’avènement des congés payés. Mais cette histoire est aussi liée à celle de l’évolution des techniques photographiques. Comment dater ces images, en retrouver les auteurs, en identifier les procédés mais aussi comment les conserver de façon optimale afin qu’elles résistent aux aléas du temps et de l’environnement ? Quelles sont les alternatives à l’obsolescence informatique ? Cette conférence-atelier prend comme point d’ancrage des photos de famille conservées aux Archives départementales de l’Hérault et des images proposées par la galerie Un livre – une image à Paris. Les participants sont aussi invités à apporter des échantillons de leurs collections personnelles.

Conférence organisée en partenariat avec les Archives départementales de l’Hérault et la Médiathèque François Mitterrand de Sète

 

EN


CONFERENCE-DEBATE

“Occupational immigration in France : the changing north-south exchange” / Chais Skalli • Saturday 4th June

The audience is invited to a debate echoing the screening of the film “Ouvriers noirs de Paris” (Black workers of Paris) directed by Jacques Krier for the television programme “Cinq colonnes à la une” in 1964, a Black and White 16mm film lasting 25 min. Of prime cinematographic quality, the film relates the story of occupational immigrants from the former French colonies of Africa, their living conditions, how they learnt the French language, their dreams…We also discover the point of view of their French “comrade” workers, quite keen to welcome these new colleagues who were always willing to do the most thankless of jobs, and that of the “bosses”, delighted at the windfall of a workforce open to ruthless exploitation. The film director went to Mali to visit the father of several children who had left their to try their luck in France.
This documentary approaches most of the issues linked to contemporary occupational immigration even though there was no lack of work at that time. We can learn a great deal from the comparisons drawn.

Chais Skalli • 4th of June at 3 pm


SPEAKERS

MARIE-LAURE COLSON
Journalist, immigration specialist
for the Libération newspaper
in the nineties.
.

DRAGOSS OUEDRAOGO
Film director from Burkina Faso and visual anthropology teacher at Bordeaux II university.

NOURREDINE BOUBAKER
Regional Manager of the DRJSCS
(Regional Department of Youth, Sports
and Social Cohesion) Languedoc-Roussillon,
partner of the round-table.

—————————
© “Les ouvriers noirs de paris”
Jacques Krier / INA

CONFERENCE

« Smile: family photos » / Médiathèque François Mitterrand • 11th JUNE – 4p.m

Sète families will be invited to share their personal photo collections to fuel the meeting with Luce Lebart, a photographic historian. The conference is organised in collaboration with the Herault departmental archives and the François Mitterrand Media Library in Sète.

Anonyme – Photographie conservée aux Archives départementales de l’Hérault,
fond Jeanne Mussot, sous-série 16Fi.
Jeanne Mussot entourée des siens lors d’un goûter familial.


Médiathèque François Mitterrand
Boulevard Danielle Casanova
34200 Sète, France
Phone : 04 67 46 05 06

 
 


Leave a Reply