– Ancien Collège Victor Hugo –

EXPOSITION JEUNES–GENERATIONS > LA JEUNESSE INVISIBLE

KLAVDIJ SLUBAN

En entrant dans la cellule, il faut un long moment pour s’habituer à la pénombre, distinguer les contours, puis les formes et enfin le jeune homme couché habillé sur le lit.

Les fenêtres cruciformes, si typiques du Centre des jeunes détenus de Fleury-Mérogis, sont obstruées avec des journaux soigneusement découpés, des étoffes compilées en plusieurs couches, des emballages déchiquetés… à chacun son style, sa rage de repousser l’extérieur.

Tout est bon pour empêcher la lumière de donner vie à ce lieu d’enfermement, pour transformer sa cellule en grotte.

Hormis l’école jusqu’à quatorze ans, ces jeunes de treize à dix-huit ans n’ont aucune activité obligatoire, pas même la promenade.

Conscients de ne plus appartenir à la lumière qui éclaire l’autre côté, ils se replient dans l’absence au monde, ils effacent le passage des jours, des saisons.

© Klavdij Sluban

BIOGRAPHIE
Né à Paris en 1963, Klavdij Sluban, lauréat du prix Niepce, de l’European Publishers Award for Photography, du prix de photographie de
l’Académie des Beaux-Arts, de la Villa Kujoyama, poursuit une oeuvre personnelle rigoureuse et cohérente.
Au travers de ses cycles au long cours (Balkans, mer Noire, ex-Union Soviétique, îles Kerguelen…), Sluban questionne la problématique des
espaces clos dans les régions du monde, îles, prisons, où l’espace et le temps sont condensés.
Depuis 1995, Sluban photographie les adolescents en prison en y créant des ateliers. Cette approche unique se déploie de Fleury-Mérogis
aux camps disciplinaires d’ex-Yougoslavie, d’ex-Union Soviétique, d’Amérique centrale et du Brésil. Klavdij Sluban expose dans les
institutions majeures et a publié de nombreux ouvrages.


WEBSITE


VOIR TOUTES LES EXPOSITIONS "JEUNES – GENERATIONS"