Laura Pannack

THE CRACKER

(Angleterre) INLAND

© Laura Pannack / INLAND

Un immense terrain vague sépare les deux cités : « Tibby » ou Tipton, et son cul de sac de maisons résidentielles qui entoure une petite aire de jeu, des gamins obligés de tendre leurs bras jusqu’au-dessus de leurs têtes pour pousser un landau, ou d’autres qui déboulent à vélos.

Par une allée étroite on arrive au terrain vague, une étendue d’herbe bordée de mûres et d’orties. Des motos, scooters et quads rugissent, tous les jours et à toute heure, dans un vacarme assourdissant. Les gamins font la course jusqu'à cramer leurs machines, perfectionnant l'art de rouler sur une seule roue. Habituellement les chevaux, qui sont tout aussi populaires, sont gardés à l’arrière des jardins, ou dans les écuries du coin. Les filles se blottissent autour de petits feux malgré le soleil brûlant de l'été.

Sur le terrain adjacent on arrive au « Lost City Estate ». La plupart des gars s’y retrouvent devant les grilles de Jack Barrett’s, une clôture métallique plantée à l’entrée du champ. Sur leurs perchoirs ils se racontent des histoires, cigarettes et joints allumés, se donnant mutuellement le surnom affectueux de « Mush ». Ce qui m’attire dans cet endroit c’est sa communauté insulaire. Tout le monde se connaît. Les habitants, se sentant oubliés, ont eux-mêmes choisi le nom « The Lost City ». Avec peu de divertissements ou d’inspiration, en l’absence de modèles à suivre, ces jeunes se sentent effectivement perdus. La police leur livre bataille. Mon but est d’explorer les amitiés, un parlé et une tradition unique, propre à cette région et à ses habitants.

1
GARE SNCF
du 20 mai au 7 juin
Comme chaque année, avec le fidèle soutien de Gares & Connexions, le festival ImageSingulières investit la gare SNCF de Sète, ses couloirs, son hall et sa façade. Nous pourrons retrouver tout au long de l’année une sélection du travail de la résidente Clémentine Schneidermann, un florilège de la programmation 2020. Cette année, la programmation du festival sera aussi présentée en gare de Montpellier Saint-Roch.
VERNISSAGE
Jeudi 21 mai à 11h30

+ LA PHOTOGRAPHE

Laura Pannack est une photographe basée à Londres. Reconnue pour ses portraits et ses séries documentaires sociales, elle s’attache à l’exploration de la relation complexe qui existe entre le photographe et son sujet. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions et publications dans le monde entier, notamment à la National Portrait Gallery, au Palais de Westminster, à la Somerset House et au Royal Festival Hall à Londres. Son œuvre a été très largement saluée et récompensée par de nombreux prix, dont le John Kobal Award, le Vic Odden prize, le World Photo Press Awards et enfin le prix HSBC pour la Photographie.

www.laurapannack.com